Télécharger
0 / 0
778926/04/2010

Investir dans l’achat d’actions via internet

Question: 146925

Je veux savoir ce que l’Islam ou les ulémas disent sur l’investissement dans l’achat des actions à travers Internet, à des bourses qui accordent un pourcentage quotidien ou mensuel aux fonds investis.

Louanges à Allah et paix et bénédictions sur le Messager d'Allah et sa famille.

Louanges à Allah

Premièrement, il est permis d’investir dans les actions
licites, qu’on passe par la bourse ou pas et que cela soit fait par Internet ou
pas.

Les sociétés anonymes sont de trois catégories. La
première est constituée par les sociétés dont l’activité essentielle est licite
telles les sociétés de transport, de fret, celles de l’industrie vestimentaires,
celles qui fabriquent des fournitures de bureau, du mobilier, des équipements
médicaux, et les sociétés immobilières, etc. qui ne mènent pas des opérations
illicites ou entachés de fraude et n’accordent ni n’empruntent des prêts
assortis d’un taux d’intérêt, mais se conforment aux dispositions de la charia
dans toutes leurs opérations.

Cette catégorie de sociétés sont
appelées des sociétés licites ou propres. Il est permis d’y souscrire des
actions et de participer à leurs opérations.

La deuxième catégorie est constituée des sociétés dont
l’activité de base est illicite telles les sociétés touristiques, les hôtels
qui favorisent la débauche et la facilitent, les brasseries ,
les banques usurières, les compagnies d’assurance commerciales, les
sociétéspossédant des imprimeries qui
éditent et distribuent des publications pornographiques, etc.Il n’est pas permis de souscrire des actions
dans cette catégorie de sociétés ni de participer à leurs opérations ni de leur
faire la publicité. Troisième catégorie est constituée des sociétés dont
l’activité essentielle est licite mais elles mènent quelques opérations prohibées.
C’est comme les compagnies de transport, par exemple, qui déposent de fonds
dans des banques pour percevoir des intérêts ou qui financent leurs projets
avec des prêts bancaires assortis d’un taux d’intérêt ou des prêts reçus de
privés provenant de leurs dividendes.

Cette catégorie de sociétés est appelée sociétés mixtes.
Une divergence de vues oppose les ulémas contemporains à leur propos. L’opinion
la mieux argumentée est qu’il est interdit d’y souscrire des actions et de
participer à leurs opérations.

Deuxièmement, il n’ yaaucun inconvénient à ce que les
bénéfices soient distribués quotidiennement ou mensuellement. Il convient avant
de faire un investissement d’exposer son projet de manière détaillée aux
ulémas, pour qu’ils soient au fait de la nature des actions etde leur méthode de gestion.

Allah le sait mieux.

Source

Islam Q&A

at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android
at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android