Télécharger
0 / 0
1301007/05/2016

On ne coupe la main qu’à celui qui vole plus d’un quart de dinar

Question: 239920

Quel est le minimum dont le vol justifie l’amputation d’une main? J’ai lu récemment que l’on peut couper une main pour le vol d’un quart de dinar ou trois dirham. Après quelques recherches, j’ai découvert que le dinar pèse 4.25 grammes. Dès lors, le quart de dinar a un poids de 1.0625. La valeur du gramme d’or chez nous, en Inde, est :2397. Autrement, dit, le quart de dinar vaut :2546.81 roupies indiennes ou $38.5 ou 140.2 rials qataris ou 144.4 rials saoudiens. Ce calcul est il exact? Peut-on l’adopter pour infliger ladite peine au voleur en ces jours? J’espère recevoir une explication détaillée sans référence à d’autres questions du même type.

Résumé de réponse

La réponse se résume ainsi: le quart de dinar vaut 4.25 grammes. Quand un voleur est appréhendé, le juge doit examiner le prix de l’or du jour. S’il se rend compte que la valeur de l’objet le jour du crime atteignait 4.25 grammes d’or, le voleur mérite qu’on lui coupe la main. Si la valeur du bien volé est inférieure à ce poids, le voleur mérite une correction. Allah le sait mieux.

Louanges à Allah et paix et bénédictions sur le Messager d'Allah et sa famille.

Louanges à Allah

Selon un hadith rapporté dans les Deux Sahih par Aicha (P.A.a), le
Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit:
On ne coupe la main qu’à un voleur qui a volé un quart de dinar ou plus.
(Rapporté par al-Bokhari,
6789et par
Mouslim
,4494,
auteur de la présente version.

Ce hadith indique que le quart de dinar constitue le
minimum qui justifie l’amputation de la main du voleur. Quiconque vole un bien
dont la valeur est égale à un quart de dinar, doit avoir la main coupée. Aussi
ne peut-on pas couper la main de celui qui vole trois dirham,
à moins que leur valeur au jour du vol atteigne un quart de dinar, celui-ci
servant de base de calcul non le dirham. Si la valeur de ce dernier fluctue ;
monte et descend, on retient sa valeur par rapport au dinar. Quant trois
dirhams valent un quart de dinar, leur équivalent justifie l’amputation de la
main du voleur.

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre le hadith d’Ibn
Omar (P.A.a) selon lequel:
Le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a coupé une main pour le vol
d’un bouclier d’une valeur de trois dirhams.
(Rapporté par al-Bokhari et Mouslim). C’était parce que les trois dirham
avaient la valeur à l’époque d’un quart de dinar.

L’imam Chafii (Puisse Allah lui
accorder Sa miséricorde) dit à propos du minimum dont le vol justifie
l’application de la peine prévue et indique qu’il est estimé à partir du dinar: Le hadith d’Ibn Omar corrobore celui d’Aicha car du
temps du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et après lui, les trois
dirhams avaient la même valeur que le quart d’un dinar.

Quand un voleur est appréhendé, on évalue le bien volé
selon sa valeur du moment, si elle atteint un quart de dinar, on lui coupe la
main. Si la valeur de l’objet est inférieure au quart d’un dinar, sa main ne
sera pas coupée.

Le quart de dinar reste donc la base du calcul. Si les
dirhams augmentaient de sorte que deux dirham
équivalent un dinar, le montant qui justifie l’amputation de la main du voleur
reste fixé à un quart de dinar, même si cette somme valait un demi dirham. Si
la valeur des dirhams baissait au point qu’un seul dinar vaut 100 dirhams, on
ne couperait la main du voleur que quand l’objet volé est d’une valeur d’un
quart de dinar, donc 25 dirhams.

Les dirhams ne sont qu’une marchandises comme les vêtements , le bétail et autres. Quand on vole un quart de
dinar ou son équivalent ou l’équivalent de dix moutons, on doit avoir la main
coupée pour avoir volé un bien d’une valeur d’un quart de dinar, ce qui est le
cas de dix moutons. De même, si on voulait l’équivalent d’un quart de dinar et
si ce montant valait le quart d’un mouton, on ne couperait la main du voleur
que pour avoir volé l’équivalent d’un quart de dinar. Le dinar reste la
référence de base. Le dirham est une marchandise comme les autres;
ses hausses et baisses successives ne comptent pas.» Extrait d’al-Oum,6/159.

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse
Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit:« Ses propos:
ou un quart de dinar le dinar
vaut un mithqal : 4,4 grammes. Aussi le quart
de dinar est :1.25 grammes. Si quelqu’un vole 1,25
grammes d’or, on lui coupe la main, compte tenu du hadith d’Aicha (P.A.a) selon lequel le Prophète (Bénédiction et salut
soient sur lui) a dit: On ne coupe que la main du
voleur qui vole un quart de dinar ou plus.
Ce hadith est cité dans les Deux Sahih. Ce hadith restreint la portée de la parole duTrès-haut: Quant
au voleur et la voleuse, coupez leur la main.
(Coran,5:38).
Toute somme inférieure au quart de dinar ne justifie pas l’amputation de la
main du voleur.

Quant à l’autre hadith selon lequel le Messager
(Bénédiction et salut soient sur lui) a coupé la min
de celui qui avait volé un bouclier d’une valeur de trois dirhams, il doit être
compris en ce sens que la valeur de trois dirhams atteignait à l’époque un
quart de dinar, celui-ci valant alors 12 dirhams d’argent.» Extrait de charh al-moumt’i
(14/334).

Comme l’auteur de la présente question la bien dit: le dinar vaut:4,4 grammes d’or et le quart de dinar
vaut : 1.25 grammes. D’où le chiffre
de 1,0625 mentionné par l’auteur de la question.

Quant à la valeur monétaire de ce poids, la réponse
donnée indique clairement qu’elle varie suivant le prix de l’or. Le prix à
retenir doit être celui du jour du vol.

Source

Islam Q&A

at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android
at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android