Télécharger
0 / 0
1216525/12/2012

Il conteste qu’Allah soit installé sur Son Trône et se demande où était Allah avant la création des cieux et du Trône?!

Question: 184797

Quelqu’un qui conteste la transcendance d’Allah et Son installation sur Son Trône ne cesse de demander: où était Allah avant la création des cieux, des points cardinaux et du Trône?

Louanges à Allah et paix et bénédictions sur le Messager d'Allah et sa famille.

Louanges à Allah

Premièrement, on a déjà fourni dans la
cadre de la réponse donnée à la question n° 992
les arguments de la transcendance d’Allah Très-haut par rapport à Sa créature
et du fait que le Transcendant est au-dessus des cieux. De même, on a déjà
donné dans le cadre de la réponse faite à la question
146779 une explication selon laquelle le Trône du Clément et
Transcendant flottait sur l’eau avant la création des cieux, de la terre et de ce
qu’ils contiennent.

Deuxièmement, avant la création du Trône, des cieux, de
la terre et des points cardinaux, Allah Très-haut existait et rien n’avait
existé avant Lui ni en même temps que Lui. C’est dans ce sens qu’al-Bokhari (7418) a rapporté qu’Imran
ibn Hossein (P.A.a) a dit: «Je me trouvais aux côtés
du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) quand, brusquement,
arrivèrent des gens issus de la tribut Tamim. Il (le
Prophète) leur dit:

J’ai une bonne nouvelle pour vous, ô fils de Tamim!

Puisque tu as une bonne nouvelle pour nous, donne-nous la.

A cet instant , entraient des
gens du Yémen et le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) dit:

Ô Yéménites!Prenez cette nouvelle que les Tamim ont
déclinée.

Nous l’accueillons volontiers puisque nous sommes venus
apprendre notre religion et t’interroger sur la genèse de toute cette affaire.

Allah existait et rien d’autre n’avait existé avant
Lui. Son Trône flottait sur l’eau. Ensuite, Il créa les cieux et la terre et
mentionna tout dans le Rappel.

Al-Hafedz (Puisse Allah
lui accorder Sa miséricorde) dit: Cela indique que rien n’a partagé Son
éternité, ni l’eau ni le Trône ni rien d’autre car tout cela est différent
d’Allah Très-haut.

Une partie des invocations du Prophète (Bénédiction et
salut soient sur lui) est rapportée par Mouslim en
ces termes: Monseigneur! Tu es le Premier que rien n’a précédé ; le Dernier auquel
rien ne succèdera; l’Apparent que rien ne domine; le Subtile sous le quel rien
n’existe…

Abou Razin déclare s’être
adressé au Prophète en ces termes:

Messager d’Allah! Où était notre Maître Puissant et
Majestueux avant la création de la créature?

Dans un nuage enveloppé d’air des côtés supérieur et
inférieur. Puis Il créa le Trône sur l’eau.
(Rapporté par at-Tirmidhi
(3109), par ibn Madja (182) et par Ahmad (15755).Le
hadith est jugé authentique par at-Tabarani et bon
par at-Tirmidhi, adh-Dhahabi
et Ibn Taymiya, et déclaré faible par al-Albani dans Dhaifou Tirmidhi.

At-Tirmidhi dit: Ibn Manii dit que Yazid ibn Haroun a
dit que le terme amaa signifie : rien
n’existait à Ses côtés. D’autres disent que amaa
signifie :nuage blanc.

En somme, Allah le Très-Majestueux
est l’Unique Premier. Aucune créature ne partage Son éternité. Bien au
contraire, Il existait et rien ne l’avait précédé. PuisIl créa la créature puis Il S’installa sur
Son Trône comme Il nous en a informé dans Son livre conformément à Sa volonté à
Lui, le Transcendant. Personne ne Lui conteste Son Royaume et Il n’a aucun
associé dans son Pouvoir.

Deuxièmement, la question susmentionnée est posée par
ceux qui nient la supériorité du Très-haut par rapport à Sa créature, et Son
installation sur Son Trône, devrait plutôt leur être retournée s’ils disent
qu’Allah Très-haut a besoin de Son Trône, de Ses cieux ou d’une partie
quelconque de Sa créature. Combien Il transcende les propos qu’ils profèrent!

Quant auxpartisans de l’affirmation, ils confirment ce que croit tout musulman, à
savoir qu’Allah Très-haut Se suffit absolument par rapport à toutes Ses
créatures et qu’Il n’a aucun opposant dans l’exercice de Son Pouvoir et Son
autorité et que le Trône, les cieux et toutes les créatures n’ont existé et
perduré que grâce à leur Maître, Auteur deleur existence qui leur a doté des moyens de leur mission et apporté une
subsistance durable. Les musulmans croient encore que le Trône a besoin de Son
Maître et se maintient en hauteur grâce à Sa force et Sa puissance: Allah retient les cieux et la terre pour qu’ils ne
s’affaissent pas. Et s’ils s’affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les
retenir. Il est Indulgent et Pardonneur.
(Coran,35:41).

Cela
étant, comment prouver que la question (des négateurs de la transcendance) se
retourne contre eux? Leur volontéde
nous imposerles implications d’une
question impertinenten’est rien d’autre
qu’affabulation et agression.

La même question
se pose également aux négateurs et ils ne pourront éviter d’y répondre autrement
qu’en affirmant ce que la loi et la raison admettent en matière de
transcendancedivine.

Cheikh al-islam, Ibn Taymiya (Puisse
Allah lui accorder Sa miséricorde):Allah était à un moment où rien n’existait
en dehors de Lui. Puis Il créa le monde. De deux choses l’une; soit Allah a
créé le monde en Lui-même avant de s’en séparer, ce qui est absurde -qu’Allah
transcende le contact avec des saletés et consorts! – soit Allah a créé le
monde séparément avant de l’intégrer en Lui-même, ce qui est encore absurde car
Allah transcende la fusion avec Sa créature. L’exclusion de ces deux alternatifs
n’a jamais fait l’objet d’une contestation au sein des musulmans. Une autre
hypothèse est qu’Il ait créé le monde en dehors de Sa noble entité et ne l’ait
pas fusionné avec elle, ce qui correspond à la vérité exclusive, la seule qui
sied à Allah.
Extrait de Madjmou al-Fatawa (5/152).

Dès lors
on dit: celui qui affirme pour Allah ce qu’Il a affirmé pour Lui-même en fait
de transcendance par rapport à Sa créature et d’installation sur Son Trône
s’expose-ilà un sort plus grave que
celui qui attend les négateurs de la transcendance divine eux-mêmes?»

Cheikh al-islam, Ibn Taymiya (Puisse
Allah lui accorder Sa miséricorde) poursuit: «Il est bien connu que le texte n’emploie
ni ne rejette le terme direction. Cependant Il utilise élévation,
installation, hauteur, ascension
vers lui et consort.

On dit à
celui qui exclut la direction: entends-tu par direction une chose
existante créée? – Allah n’est pas compris dans les choses créées. Entends-tu
par direction parler d’une chose métaphysique? Nul doute qu’Allah
transcende le monde et reste distinct des créatures. De la même manière, on dit
à celui qui situe Allah dans une direction: veux-tu dire qu’Allah est au-dessus
du Monde? Ou alors veux-tu dire qu’Allah est compris dans une partie des
créatures. Dans le premier cas, tu aurais raison. Dans le second, tu aurais
tort.

Il en est
de même du terme emplacement. Si on en entend que la créature abrite
Allah, Allah est trop important et trop grand. Bien plus, Son trône déborde les
cieux et la terre. Si on en entend qu’Allah se situe en dehors des créatures,
donc distinct d’elles et non inclus en elles, le Transcendant, comme
l’affirment les imams de la communauté des Sunnites, est au-dessus de Ses
cieux, installé sur Son Trône, et distinct de Ses créatures.» Extrait succinct
de Madjmou al-fatawas
(3/41-42).

Allah
Très-haut le sait mieux.

Source

Islam Q&A

at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android