Télécharger
0 / 0
459917/03/2000

L’évocation des défauts de la bonne devant un groupe de femmes

Question: 6710

Dix femmes se réunissent et chacune se plaint de sa bonne dans un  secteur d’activités déterminé. Est-ce que cela relève de la médisance ?

Louanges à Allah et paix et bénédictions sur le Messager d'Allah et sa famille.

Nous avons soumis la question à son éminence Cheikh
Abd Allah ibn Djabrine (Puisse Allah le préserver). Voici sa réponse :

« Cela relève de la médisance. En outre, il est
inutile de se plaindre auprès d’autres femmes. Car on doit l’éduquer et lui
apprendre.

Si celle qui se plaint entend consulter des femmes jouissant
de connaissances et d’une expérience confirmée dans le domaine du traitement,
de la correction et de l’éducation pouvant servir dans le cas particulier de
sa bonne, il n’y a aucun inconvénient à expliquer le défaut de la bonne compte
tenu de la nécessité. Allah le sait mieux.

Source

Cheikh Abd Allah Ibn Djibrine

at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android
at email

abonner au service du courrier

Inscrivez vous au mailing liste pour recevoir les mises à jours périodiques

phone

L'application islam en questions et réponses

Accès plus rapide au contenu et possibilité de navigation sans internet

download iosdownload android